Comment lutter contre l'excès de protéines des cheveux crépus, bouclés et frisés ?
L'entretien au quotidien_Kezako,  L'entretien au quotidien- Kezako,  Les bons gestes

Comment lutter contre l’excès de protéines des cheveux crépus ?

On nous a souvent répété que faire des soins protéinés est très important pour l’équilibre hydratation-protéines des cheveux. Cependant, tout comme avec l’hydratation, les cheveux peuvent avoir un excès de protéines. Dans cet article, vous apprendrez donc à reconnaître si vos cheveux crépus, bouclés et frisés, ont un excès de protéines et quelles sont les choses à faire et à éviter pour pallier cela.

Comment reconnaître des cheveux qui ont trop de protéines ?

Des cheveux afro ayant trop de protéines sont :

  • constamment secs
  • durs
  • rugueux
  • rigides
  • difficiles à coiffer
  • cassants
  • noeuds

Si vos cheveux présentent une grande partie de ces signes, il est possible qu’ils aient trop de protéines. Vous trouvez ci-dessous tous nos conseils pour solutionner ce problème. En effet, de manière générale, ce sont les cheveux à faible porosité qui ont tendance à avoir un excès de protéines puisque ceux-ci ont déjà une bonne base en kératine (protéine du cheveu).

Les choses à faire pour pallier à des cheveux crépus ayant trop de protéines

1) Faire de soins hydratants

Pour rééquilibrer les cheveux ayant trop de protéines, il faut, sans surprise faire des soins hydratants. Vous pouvez réaliser un soin profond une fois par semaine pour rendre vos cheveux plus souples et moins cassants. Néanmoins, il est assez difficile de trouver un masque du commerce ne contenant vraiment aucun actif protéiné. Nous vous proposons donc, ci-dessous, une recette de masque hydratant DIY :

Ingrédients :

Après avoir mixé et filtré la banane, ajoutez tout le reste des ingrédients et mélangez. Ensuite, appliquez le masque sur cheveux propres, sections par sections et laissez poser 30 à 45 minutes sous un bonnet en plastique ou un casque chauffant. Enfin, rincez puis procédez à votre routine habituelle.

2) Être attentif à la composition de ses produits

Il est important de savoir lire la composition de ses produits pour savoir si ceux-ci contiennent des protéines. Pour les cheveux à forte porosité, qui ont quand même besoin de protéines, vous pouvez en utiliser en très petite quantité dans vos produits. Cependant, veillez à ce qu’elles arrivent vers la fin de la composition si vos cheveux ont un excès de protéines.

En revanche pour les cheveux peu poreux, il faut qu’il n’y ait absolument pas de protéines dans vos produits car comme nous l’avions précédemment, ils sont très sensibles à celles-ci.

Mais comment les reconnaître les protéines dans les compositions ? Les actifs protéinés dans nos produits capillaires portent très souvent ces appellations :

  • hydrolyzed soy protein
  • hydrolyzed rice protein
  • keratin
  • hydrolyzed wheat protein
  • collagen
  • amino acids
  • cholesterol
  • hydrolyzed milk protein
  • hydrolyzed egg protein
  • etc…

La liste ci-dessous est non exhaustive mais dans la majorité des soins protéines ce sont ces protéines ci-dessus que vous retrouverez.

3)Laver ses cheveux souvent

Un cheveu peut réellement absorber l’hydratation qu’on lui donne lorsqu’il est bien propre. Lavez donc vos cheveux au moins une fois par semaine à l’aide d’un co-wash ou d’un shampoing doux et clarifiez-les une fois par mois. Apportez de l’eau régulièrement à vos cheveux à l’aide d’une lotion hydratante, par exemple, ou encore grâce un leave-in, un lait ou une crème. Pensez également à bien sceller votre hydratation avec une huile végétale ou un beurre végétal.

Notre sélection de shampoings doux ;

Les choses à éviter de faire sur les cheveux crépus ayant trop de protéines

1) Faire des masques protéinés trop souvent

Afin d’éviter tout excès de protéines dans vos cheveux, il est important de ne pas faire de soins protéinés trop souvent. Une fois par mois suffit largement pour les cheveux à forte porosité. Puis, pour les cheveux faiblement poreux, qui ont moins besoin de protéinés toutes les 6 à 8 semaines serait l’idéal. Il est important de respecter cette fréquence pour ne pas se retrouver avec des cheveux secs, durs et rigides. D’autre part, pour que vos cheveux puissent retrouver un équilibre hydratation-protéines optimal, vous pouvez arrêter de faire des soins protéinés jusqu’à qu’ils retrouvent une balance normale.

2)Certains ingrédients à éviter dans nos recettes DIY

Quelques ingrédients sont à éviter dans vos soins faits maisons car ils contiennent des protéines. Même si celle-ci sont parfois trop grosses pour pénétrer dans les cheveux (sauf pour l’huile de coco), elles rendent les cheveux secs et durs en surface lorsqu’ils ont déjà trop de protéines. C’est le cas de :

  • l’huile de coco (acide laurique)
  • l’eau de riz
  • du yaourt
  • du thé
  • les poudres indiennes
  • le henné
  • etc…

Vous pouvez bien évidemment réutiliser ses ingrédients une fois le problème l’excédent de protéines réglé. Toutefois, si vous avez les cheveux peu poreux, et donc plus sensibles aux protéines, ces ingrédients sont à utiliser avec plus de parcimonie car ils peuvent assécher vos cheveux, c’est très souvent le cas de l’huile de coco.

3)Faire un soin protéiné sans faire de masque hydratant après

Ne pas faire un soin hydratant juste après un masque protéiné provoque très souvent un excès de protéines. Il faut toujours apporter de l’hydratation à ses cheveux après un masque protéiné pour atténuer l’effet dur et rigide que celui-ci à laisser sur nos cheveux.

Avez-vous déjà eu un excès de protéines dans vos cheveux ?