Débuter,  L'entretien au quotidien- Kezako,  La routine de base,  Les bons gestes,  Protéger ses cheveux,  Retour au naturel,  soins

Les ingrédients chimiques dans nos produits capillaires !

Lorsqu’on passe au naturel, on a tendance à vouloir bannir tous les produits chimiques et dangereux de nos cheveux. L’espoir de débuter, notre aventure capillaire sur de bonnes bases est grandissante. Mais bien souvent, beaucoup de femmes utilisent ces produits-là, à leur insu.

Au début et par la suite, il n’est pas toujours évident de trouver sa routine idéale. L’équilibre entre les soins hydratants et protéinés semble flou et la crainte des cheveux secs s’installent. Toutes les Nappys passées par cette phase, finissent malheureusement bernées par les slogans marketing «crème ultra douce», «démêlage facile»,«hydratation intense»…

C’est la raison pour laquelle, Nappy N’ko vous dresse un bilan des ingrédients à éviter, lors de vos shoppings capillaires.

Quels sont les différents types de cosmétiques ?

D’abord, il faut savoir que la majorité des cosmétiques (les cosmétiques traditionnels ou non naturels et bio) sont issues de la pétrochimie. On y retrouve des composants chimiques et très souvent des ingrédients de synthèse.

Ensuite, viennent les cosmétiques naturels. Ils sont composés de substances naturelles d’origine végétale, animale ou minérale. Seuls les conservateurs, parfums, et propulseurs y sont tolérés. Ces cosmétiques sont souvent biodégradables et soucieux de l’environnement. Cependant, il est possible de trouver des marques qui se rapprochent des produits bio mais non labellisés, car cela leur représentent un coût supplémentaire.

Enfin, les cosmétiques bio contiennent 95% d’ingrédients naturels d’origine végétale ou minérale en provenance de l’agriculture biologiqueIls ont une marge de 5% d’ingrédients de synthèse d’origine chimique (souvent des conservateurs). Les labels bio les plus connus sont Ecocert, Cosmébio ou BDIH.

Comment lire ces ingrédients ?

Sachez que la liste des composants d’un produit est mentionnée selon leur quantité de concentration. Ceci signifie que les premiers ingrédients listés au dos de votre produit, sont les ingrédients contenant la plus grande quantité, par contre, le dernier ingrédient n’en contient que très peu.

Par conséquent, si vous achetez donc une crème qui se dit « Hydratante », il est hors de question que l’eau ne soit pas parmi les premiers ingrédients. Les cinq premiers composants vous disent tout sur la recette puisqu’elle représente jusqu’à 95% du produit.

Quels sont composants chimiques à éviter ?

Certains produits capillaires qu’on retrouve dans le commerce, sont bel et bien nocifs pour la santé de nos cheveux, mais encore il faut savoir les identifier.

  • Les sulfates sont des agents détergents, utilisés dans les shampoings qui peuvent parfois causer des allergies ou des irritations. De plus, ils agressent et assèchent les cheveux crépus ou très frisés, car la mousse lavante élimine tout sur son passage, même le sebum, qui est très important pour notre hydratation naturelle. On le reconnaît sous le nom de Lauryl sulfate de sodium, mais aussi sous l’acronyme ALS.
  • Les silicones sont des agents conditionnés permettant de faire briller les cheveux et de faciliter le démêlage. On les reconnait par les suffixes « -siloxane » et « -sone » exemple : dimethicone, cyclopentasiloxane.                                        

On les soupçonne de boucher les pores de la peau, il est donc important d’en éviter l’application sur le cuir chevelu.

Un produit siliconé utilisé tous les jours, empêche  le cheveu naturel de bien se réhydrater, car le silicone vient former une barrière autour du cheveu. Elle peut s’avérer néfaste pour les cheveux frisés à crépus. Cependant imaginez que vous souhaitiez lisser vos cheveux, sachez qu’un protecteur de chaleur contenant du silicone sera extrêmement efficace pour protéger votre fibre capillaire de la chaleur.

  • Les huiles minérales sont des produits dérivés du pétrole. Exemple : parrafinium liquidum. Elles s’accrochent solidement aux cheveux et créent une barrière contre la pénétration d’eau dans la tige capillaire. Les cheveux sont emprisonnés et étouffés, ils se fragilisent. Contrairement aux silicones, il est plus difficile de s’en débarrasser, plusieurs shampoings sont nécessaires.
  • Les parabènes sont des conservateurs très puissants, vous comprendrez que c’est l’idéal pour les commerçants, mais beaucoup moins pour les consommateurs. Depuis peu, des études très sérieuses ont montré qu’elle contenait une substance cancérigène et allergène donc nocif pour notre santé. Heureusement, nombreux sont les fabricants qui s’en abstiennent.

On les reconnaît par leurs suffixes “paraben”, “-benzoate”. Exemple : “methylparaben” “butylparaben”

  • Les alcools sont le plus souvent présents dans les gels, il existe de bons alcools: “Cetyl alcohol”, “stearly alcohol” qui ont un rôle d’émulsifiant. Les autres types d’alcools tels que l’éthanol sont à éviter car ils irritent, assèchent et provoquent des démangeaisons au niveau des tempes.

A présent, vous connaissez les grandes familles d’ingrédients chimiques à éviter. Il vous suffit de les noter dans votre bloc-notes et de l’emporter avec vous lors de votre prochain shopping, vous pouvez également participer à nos ateliers conseils personnalisés animés par une de nos ambassadrices.

Pour plus d’infos, suivez notre actualité sur nos réseaux sociaux !