Débuter,  L'entretien au quotidien- Kezako,  La chute des cheveux,  Retour au naturel

Chute capillaire ou cheveux cassants, quelle différence ?

La perte de cheveux est un phénomène inhérent au cycle de croissance. Perdre un cheveu est synonyme de renouvellement capillaire, dans le cas où il s’agit d’une chute. Cependant lorsqu’il s’agit d’une casse, le problème peut provenir d’une sécheresse capillaire, d’un manque d’hydratation ou d’entretien.

En moyenne nous perdons entre 50 et 100 cheveux par jour il ne faut donc pas s’inquiéter lorsque l’on retrouve quelques cheveux sur la brosse cela est synonyme de bonne santé capillaire ! Cependant lorsque les quantités perdues deviennent trop importantes il est nécessaire de trouver un moyen d’y remédier en identifiant tout d’abord la cause du problème.

Comment identifier une chute de cheveux?

La chute du cheveu apparaît lorsque celui-ci atteint la fin de son cycle de croissance (entre 4 et 6 ans), il s’agit donc d’un cheveu mort. Lorsque le cheveu chute, le bulbe (la partie blanche reliant le cheveu au cuir chevelu) se détache et tombe. Pour reconnaître un cheveu ayant chuté il faut donc vérifier si ce bulbe est visible. Si ce n’est pas le cas alors il s’agit d’un cheveu cassé (souvent plus petit)

Pour quelles raisons les cheveux chutent t-ils ?

    • Les coiffures trop serrées qui provoquent des tractions et un étirement des cheveux. Il est conseillé de ne pas réaliser des coiffures trop lourdes ou trop serrées pour ne pas agresser votre cuir chevelu.

    • La grossesse : le système hormonal de la femme enceinte bloque le cycle de croissance des cheveux. Plus nombreux et plus denses ils peuvent se mettre à chuter dès l’accouchement car le cycle reprend son cours et un effet de chute plus ou moins important se produit.
    • La pilule ou la ménopause
    • L’hérédité 
    •  Les régimes alimentaires (incluant peu de protéines par exemple)
    • Une anémie (qui se caractérise par un manque de fer)
    • La thyroïde

Conseils :

La chute de cheveux ne peut être traitée avec des masques et soins hydratants ou protéinés. Il n’y a pas de remède spécifique contre la chute naturelle du cheveu car cela est interne à votre organisme. Il n’est donc pas utile d’user ou d’abuser de produits sur vos cheveux. En effet les soins et masques réparateurs ne traitent que la tige capillaire et non le bulbe. Toutefois les traitements internes comme les compléments alimentaires ou encore la biotine peuvent être efficaces. Si la chute devient trop importante et fréquente il est recommandé de consulter un spécialiste dermatologue.

Comment identifier des cheveux cassants ?

Contrairement à la chute de cheveux, la casse n’est pas un phénomène naturel. Elle intervient lorsqu’il y a un déséquilibre capillaire lorsque le cheveu est endommagé et abîmé. On observe notamment de la casse au niveau des pointes car il s’agit de la partie la plus vieille de nos cheveux.

Quelles sont les causes de la casse? 

La casse est souvent liée à un mauvais traitement ou à l’utilisation d’outils inadaptés.

  • Manipulation excessive des cheveux
  • Coiffures agressives
  • Manque de protéines ou d’hydratation
  • Utilisation de produits chimiques (Coloration, défrisage)
  • Utilisation d’appareils chauffants

Conseils :

Différents soins et traitements existent pour permettre de fortifier les cheveux et réduire la casse. Certaines huiles  (jojoba, ricin et coco) ainsi que les poudres indiennes sont efficaces pour cela. Utilisées en soin avant ou après un shampoing, elles peuvent être insérées dans votre routine capillaire. Vous pouvez également utiliser des masques (hydratants ou protéinés) pour protéger vos cheveux des agressions extérieures pouvant entraîner la casse des cheveux.

 

A vous d’identifier les causes de la perte de vos cheveux pour adapter les soins

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *