Débuter,  L'entretien au quotidien_Kezako,  Non classé,  Retour au naturel

Comment réussir sa transition capillaire ?

La transition qu’est-ce que c’est ?

Faire une transition, c’est passer du cheveu défrisé aux cheveux crépus tout en laissant cohabiter les textures crépues et défrisées ensemble. C’est-à-dire qu’au lieu de tout couper (Big shop), on laisse les repousses crépues.

5ec825e4f8dc3181064cc664b9eff4c9
Processus de la transition

Quand peut-on faire une transition ?

Lorsque l’on souhaite faire un retour au naturel, mais qu’on ne veut pas couper tous nos cheveux parce qu’on n’est pas à l’aise et/ou parce que tout couper nous paraît trop radical, alors on opte pour une transition. La transition va vous permettre de garder une certaine longueur.

Combien de temps dure une transition ?

La transition peut durer tout le temps que vous voulez, 1 mois, 3 mois, 6 mois, 1 an… Mais pour que les cheveux crépus puissent prendre toute la place qui leur est due, il va falloir tôt ou tard couper la partie défrisée. Mais aucune règle fixe n’est posée, à vous de faire ce qui vous convient.

Petite astuce : Vous pouvez couper chaque mois au fur et à mesure que vos cheveux poussent quelques centimètres de pointes, jusqu’à ce que vous soyez prêtes pour couper toute la partie défrisée.

Astuce pour que tout ce passe bien pendant la transition

Lorsque l’on décide de faire une transition, le plus difficile à gérer c’est les repousses crépues, qu’on a perdu l’habitude de manipuler. Afin que vous puissiez gérer au mieux la cohabitation entre ces deux textures, voici quelques conseils utiles pour tenir en période de transition :

  • Les soins : Faites attention à apporter la bonne dose d’hydratation et de protéines. Vos deux textures réclament un traitement différents, les cheveux crépus ont besoin d’hydratation et de nutrition, un masque hydratant sera donc plus efficace. Les cheveux défrisés eux, sont en manquent de protéines et il faut donc apporter la bonne dose de protéines, au risque de casser les cheveux défrisés
  • L’hydratation : Hydratez vos cheveux quotidiennement à l’aide de votre vaporisateur (mélange d’huiles végétales de votre choix et/ou quelques huiles essentielles) ou à l’aide d’un spray hydratant. Adaptez vos produits à la texture de vos cheveux, par exemple une crème pour les racines et un lait léger sur les pointes défrisées.
  • Le démêlage : Faites votre démêlage avec vos doigts d’abord, puis utilisez une brosse adaptée ou un peigne à dents larges et de préférence sous la douche après l’action de votre soin, afin de limiter au maximum la casse.
  • La « low manipulation » : Manipulez vos cheveux le moins possible. Privilégiez durant cette période les coiffures protectrices, à garder maximum 3-4 semaines. N’oubliez pas d’hydrater vos cheveux même lorsque vous avez une coiffure protectrice.

Commencez à adopter une routine capillaire le plus assidûment possible dès cette période. Ainsi lorsque vous serez complètement naturelle, ce ne sera qu’une simple habitude à garder.

Mais rappelez-vous dès que vous le sentez, couper toute la partie défrisée !

Commentaires fermés sur Comment réussir sa transition capillaire ?