Les Nappynkos partagent,  Retour au naturel

Foire aux questions Nappy N’ko

Foire Aux Questions

  • Qu’est-ce qu’un Big Chop ?

Littéralement la « grande coupe ». C’est simplement l’action qui consiste à couper la partie de vos cheveux qui est traitée chimiquement pour ne garder que la partie naturelle.

Faire une transition, c’est passer du cheveu défrisé aux cheveux crépus tout en laissant cohabiter les textures crépues et défrisées ensemble. C’est-à-dire qu’au lieu de tout couper (Big shop), on laisse les repousses crépues. Lorsque l’on souhaite faire un retour au naturel, mais qu’on ne souhaite pas couper tous nos cheveux parce qu’on n’est pas à l’aise et/ou parce que tout couper nous paraît trop radical, alors on opte pour une transition. La transition va vous permettre de garder une certaine longueur.

Établir sa routine capillaire c’est trouver les bons gestes, et les solutions qui conviennent à nos cheveux pour les entretenir. Celle-ci doit être efficace. Elle comprend notamment l’hydratation et tous les soins que l’on peut prodiguer à nos cheveux (masques, bains d’huiles, shampoing…). Tout le monde n’aura pas la même routine capillaire car les besoins de nos cheveux diffèrent. Il convient donc d’adapter les produits et les soins en fonction de nos propres besoins. Pour cela, réaliser un diagnostique de ses cheveux auprès d’un professionnel et/ou effectuer plusieurs tests préalables, peuvent s’avérer nécessaire.

  • Comment hydrater vos cheveux ?

Vous pouvez utiliser la méthode L.O.C ou L.C.O (liquide/oil/cream), méthode la plus répandue. Cette dernière consiste à appliquer d’abord un produit à base d’eau comme un leave-in ou un spray hydratant, puis appliquer une huile végétale et enfin une crème nourrissante ou un beurre végétal. Elle permet ainsi d’hydrater d’abord vos cheveux puis de sceller cette hydratation.

C’est la méthode qui consiste à utiliser l’après shampoing à la place du shampoing. C’est une méthode qui permet de maintenir l’hydratation des cheveux plus longtemps.

Littéralement Wash N’go veut dire « laver et partir ». Il s’agit donc de laver ses cheveux et de partir aussitôt. C’est une technique qui permet de garder les boucles formées lors du lavage et de les laisser ainsi bien définies. Cette méthode convient à toutes les textures, bien que le résultat ne soit pas le même sur un cheveux de type 4C par exemple et un cheveux de type 3A. Ceci étant dit, avec les bons outils et les bons produits chacune peut réussir son wash’n’go !

  • Qu’est-ce qu’un prepoo ?

Le prepoo (« pre » pour « avant » et « poo » diminutif de « shampoo ») est un soin avant shampoing. Il s’effectue pour limiter la sécheresse causée par le shampoing qui contient parfois des agents détergents agressifs pour les cheveux. De plus, il conditionne les cheveux au démêlage et leur permet d’être plus doux après les soins.

  • Qu’est ce que la méthode du no-poo ?

Cette méthode consiste en l’abandon total de shampoing dans sa routine capillaire pour privilégier des solutions plus douces et plus naturelles pour se laver les cheveux (par exemple : le bicarbonate de soude, vinaigre de cidre, après-shampoings naturels…).

De l’anglais qui signifie « rétrécir ». C’est tout simplement le fait que les cheveux perdent une partie de leur longueur et donc rétrécissent naturellement, notamment lorsqu’ils sont mouillés ou au contact d’un environnement humide.

  • A quoi sert l’après-shampoing ?

Le conditionner ou après-shampoing ou encore masque permet de gainer, de donner souplesse et de la brillance à vos cheveux. Il agit en surface en laissant une fine couche protectrice sur la tige du cheveu, ce qui permet de maintenir l’hydratation et les protéines naturelles de vos cheveux. Idéal pour les cheveux abîmés, il les rendra plus doux, brillants et forts.

Le bain d’huile(s) consiste à imbiber ses cheveux d’une ou plusieurs huile(s) végétale(s), de laisser poser quelques heures ou toute une nuit, puis de rincer et procéder à un shampoing. Cette technique permet de maximiser l’hydratation des cheveux.

  • A quoi servent les masques protéinés ?

Les masques ou soins protéinés (à base de protéines) permettent de renforcer les cheveux, surtout abîmés. Les protéines permettent de favoriser la pousse, donner de la force aux cheveux et créent une barrière protectrice autour de la fibre capillaire contre les agressions externes. Attention toutefois à ne pas en abuser au risque de créer l’effet contraire.

La porosité est le terme utilisé pour décrire la capacité ou l’incapacité du cheveu à absorber et retenir l’eau ou les produits dans le cortex (tige interne du cheveu). Tous les cheveux sont naturellement poreux et absorbent l’eau. Cependant, cette capacité d’absorber l’eau est propre à chaque personne et dépend de la forme et de l’ouverture de la cuticule (surface du cheveu qui est faite d’écailles).

Cette méthode permet de bien hydrater et de gorger uniquement les pointes d’une huile végétale (en général de l’huile de ricin), puis d’envelopper dans un sachet plastique pendant une heure, voire toute une nuit.

  • Qu’est-ce qu’un challenge capillaire ?

Un challenge capillaire, c’est en général un défi que l’on veut relever dans le but d’atteindre un objectif capillaire donné. (gain en densité, gain en longueur, gain en hydratation…), les objectifs peuvent être divers et variés. Pour cela, la challengeuse seule, ou même en collaboration avec d’autres, établira au préalable une routine à respecter strictement pour obtenir les effets désirés.

Si vous avez s’autres questions, n’hésitez pas à nous les poser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *